3 types de photos culinaires pour votre communication

Dans le secteur culinaire, il existe différents types de photos qui peuvent être combinées ensemble afin de répondre à vos objectifs de communication. Ils peuvent par exemple vous permettre de :

  • contacter la presse pour avoir un encart publicitaire dans le magazine épicerie fine
  • construire une communauté sur les réseaux sociaux afin de disposer d’une photothèque autour de votre service ou produit,
  • illustrer un catalogue ou une brochure pour toucher de nouveaux points de vente,
  • créer des fiches recettes à distribuer en magasin ou sur votre site internet,
  • mettre en avant vos produits sur votre site e-commerce
  • etc.

1 – La photo d’ambiance

La photo d’ambiance permet de mettre en scène de façon gourmande vos produits ou recettes. Ici le stylisme (choix du fond, de la vaisselle,…) à toute son importance, car il permet de créer le décor. Chaque projet étant différent, il traduit une ambiance (premium, terroir, colorée, enfantin…) qui doit répondre à votre cible et vos valeurs.

A travers ce décor imaginé en amont nous procurons visuellement une envie (de gouter ou de tester le produit) auprès de vos clients.

La photo de recette

Souvent utilisé dans l’édition culinaire, et proche de la photo d’ambiance, elle vous permet d’illustrer vos recettes, à travers un livre ou des fiches de cuisine par exemple. Nous devons à travers ces photos rendre un plat appétissant et permettre à vos clients de confectionner ce dernier chez eux. Elles peuvent être imaginées par un auteur, un blogueur, une diététicienne mais également par un styliste et photographe food.

2 – Le reportage photo

Le reportage photo, vous permet de raconter à travers une série de photo votre histoire, votre savoir-faire mais aussi celle de vos produits. De la fabrication à la mise en vente.

Que vous soyez poissonier, boulanger, producteur, etc. pour toucher vos clients, il suffit d’un reportage authentique et proche de vos valeurs. Nous devons y sentir la passion que vous pouvez avoir envers votre métier.

Geste, mouvement, détails sur les matières premières,  zooms sur vos produits, portrait, photo d’équipe devant la devanture d’une boutique,.. un ensemble d’ingrédients pour un reportage photo réussie.

maison landemaine reportage photo artisan boulanger pain baguette
boule de pain artisan boulanger

3 – La photo de packshot

Réalisée sur un fond blanc en lumière artificielle, la photo packshot, vous permet de mettre en avant vos produits pour un site e-commerce notamment.

Vos clients peuvent ainsi observer ce produit et ces détails avant tout achat.

Quand au détourage du produit, il permet au graphiste d’intégrer facilement cette composition sur un support web ou print.

Vous souhaitez retrouver cette astuce plus facilement ? Epinglez-la sur Pinterest.

Soupe de petits pois à la menthe

Qui a dit que les soupes étaient réservées à l’hiver ? Pas moi ! Des petits pois frais et un bouquet de menthe, le combo parfait pour trouver un prétexte pour tester mon nouveau fond photo « fait-maison » et essayer des photos plus claires 😉  Aimez- vous ? Je dois vous avouer que c’est la première fois que je shootais ce type de produit, et je peux vous dire qu’ils sont très photogéniques, et la soupe excellente.  Allez en cuisine !

Ingrédients :

1 bouquet de menthe fraîche, garder quelques feuilles pour la déco
1 kg de petits pois, garder quelques petits pois pour la déco
1 cuillère à soupe d’huile d’olive
3 cuillères à soupe de crème fraiche
Sel
Poivre

Ecossez les petits pois, plongez les dans de l’eau bouillante salée pendant 20 à 30 min et cuire à feu moyen jusqu’à qu’ils soient tendre. Ajouter la crème fraiche, le sel, le poivre et mixés les petits pois à l’aide d’un blender. Pour décorer votre soupe, ajouter quelques miettes de pains puis entre 5 à 10 petits pois et 2 à 3 feuilles de menthes. Dégustez le tout chaud !

Vous souhaitez retrouver cette recette plus facilement ? Epinglez-la sur Pinterest. 

Madeleine à la marmelade d’orange

Quoi de mieux que d’accueillir le soleil, avec cette marmelade fait maison et ces délicieuses madeleines à l’orange ?! Ce fruit qui nous rappelle tant le sud, 🏖️  et la chaleur. Heureusement, ici en Bretagne, depuis une semaine, c’est grand ciel bleu ! Pour mon plus grand bonheur.

Vous pouvez les déguster sur la terrasse avec un bon livre. Et pour épater vos invités,  je vous glisse l’astuce pour avoir de belles bosses : il faut laisser reposer la pâte pendant quelques heures au frais. Effet garanti 😉 ! Croyez moi !

Marmelade à l’orange

Ingrédients :
2 kg d’oranges 🍊
1 citron
1,5 kg de sucre en poudre

Coupez-les oranges en fines rondelles, en éliminant les deux tranches de peau des extrémités. Mettez-les dans un saladier, couvrez d’eau fraîche juste à niveau, et laissez macérer pendant 12 h. Passé ce temps, versez le contenu du saladier dans une cocotte et commencez une première cuisson à feu vif pendant 30 min. Remuer régulièrement. Laissez à nouveau mariner à température ambiante 12 h. Après ces 12 h, pesez le contenu de la bassine, et ajoutez le même poids de sucre. Remettez l’ensemble dans la bassine. Pressez les citrons et versez leur jus dans la bassine. Faites cuire à feu moyen pendant 1 h 15, sans faire bouillir. Mettez la marmelade en pots puis couvrez.

Madeleine à l’orange
Ingrédients :
125  g farine
125 g beurre fondu
3 oeufs
6 g de levure Chimique
100 g de sucre
3 cl de lait
Marmelade d’orange

Préchauffez le four à 200 °C (th. 6-7).

Fouettez les oeufs avec le sucre, jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le lait, puis la farine et la levure tamisées ensemble, puis le beurre. Mélangez délicatement.

Filmez la préparation au contact et laissez reposer au frais 4 h minimum. Cette étape permet de créer la belle bosse sur le dessus des madeleines.

Dressez la pâte dans les cavités beurrées et farinées à madeleines.  Ajoutez au centre une cuillère à café de marmelade d’orange.  Enfournez et faites cuire 5 min, puis baissez la température à 180 °C (th. 6) et prolongez la cuisson 7 à 8 min. Sortez les madeleines du four et démoulez-les.

Vous souhaitez retrouver cette recette plus facilement ? Epinglez-la sur Pinterest. 

Dans les coulisses d’un shooting photo avec les Fromagers de Tradition

Dans les coulisses d’un shooting photo avec les Fromagers de Tradition

En juin dernier, la marque les fromagers de Tradition, filiale du groupe Triballat Noyal m’a contacté afin de réaliser un shooting photo culinaire pour mettre en avant leurs différents fromages (le Curé Nantais, Hardy, Thébault, Houssaye). Le brief du client consistait à améliorer la notoriété des différentes gammes de fromages dans un esprit d’authenticité et gourmet.

Via mes storys sur instagram, vous avez pu apercevoir un bout des coulisses du shooting. Une centaine de fromages m’ont été fournis : je me suis transformée le temps de quelques jours en fromagerie 😁 !

Préparation du shooting

Tout commence par un travail en amont afin de préparer le shooting. Selon les recommandations du client, un moodboard (ou planche d’inspiration) lui est envoyé afin de l’orienter dans le choix d’une ambiance pour son shooting photo. Pour ce dernier nous sommes partis sur une ambiance « terroir ». Les photos devaient montrer la qualité du produit sans trop faire « haut de gamme ». Pas de fond noir, ce dernier étant très utilisé dans se secteur mais plutôt des matières bruts, traditionnelles, etc. 

Ajout d’ingrédients

Pour créer plus de gourmandise et donner au consommateur l’envie de déguster ces produits, j’ai ajouté quelques ingrédients supplémentaires. Des pommes pour rappeler la provenance du Livarot par exemple, des figues ou de la confiture qui se marient bien avec le chèvre, etc.

Deux des photos devaient rappeler la nature ainsi que le savoir faire traditionnel, j’ai ainsi ajouté une bouteille de lait et travaillé la mise en scène culinaire à l’extérieur.

Vaisselles et fonds

Lorsque les intentions sont validés, je rassemble la vaisselle et mes fonds afin de créer une ambiance. Il peut m’arriver d’acheter certaines pièces en suppléments comme ici avec les petits bols en céramique trouvés chez Alinea . Je me suis également fournis sur le site pastryandtravel en fonds pour imiter le bois ancien et patiné. Effet garanti !

 

Jour du shooting

S’en suit la mise en place de tous ces ingrédients (placement du fond + vaisselles + aliments supplémentaires + fromage) combinés à de la lumière de studio. Sur certains projets j’utilise également la lumière naturelle. 

Mes devis comprennent 3 allers/retours ce qui permet à mes clients d’ajuster les sets (ajout de miettes, disposition du jambon plutôt en rosace, etc…). 

 

Pour finir, les photos sont retouchées via lightroom et photoshop avant d’être envoyées définitivement au client.

Ces dernières seront utilisées sur divers supports de communication print et web.  


Pour découvrir les photos de ce shooting photo culinaire, rendez vous dans mes projets .